logoElyth

En ligne : 118  | LikeElyth : 6 059 | 2 017 271 Hits
ENROLEZ-VOUS MAINTENANT POUR LE PROGRAMME D'HIVER 2017-2018.
ELYTH® INSTITUTE™, SPREADING KNOW-HOW™ BEYOND LMD.


 ELYTH® NEWS™ - 06 Octobre 2017 - Magloire LANHA

 Exégèse de la correction automatique de Microsoft® Word™ et tout Office™.


  Télécharger 95

Errare humanum est


Les humains font des fautes de frappes lors de la saisie de texte ou de la transcription de leurs idées. L’un des objectifs de l’informatique est d’aider les hommes à réduire leurs fautes. La mémoire de l’ordinateur est plus fiable que celle de l’humain moyen et l’ordinateur applique plus systématiquement les règles connues. De nos jours les logiciels de traitement de texte permettent de corriger des fautes d’orthographe, voire de grammaire et même de sens en recourant aux systèmes-experts, précurseurs de l’intelligence artificielle.


Elyth® Compta™

I. La triade de fautes.


Microsoft® Word™ a choisi un jeu de couleurs pour signaler les trois types de fautes potentielles, la triade fautive. Ces types classés par difficulté croissante ont été pris en compte progressivement par les différentes versions du logiciel. Alors qu’il était facile de détecter les fautes d’orthographe, celles de grammaire étaient plus difficiles à cerner. La suggestion des fautes de sens n’était même pas envisagée il y a encore dix ans !



Options de correction automatique

A. Le rouge pour les fautes d’orthographe


Comme pour rappeler le professeur qui corrige les fautes en rouge. Le logiciel dispose d’un dictionnaire dans lequel, il va vérifier l’existence de chaque mot.

En cas d’absence du mot dans le dictionnaire, il le souligne en rouge.
En cas d’absence du mot dans le dictionnaire, il le souligne en rouge. Chaque mot étant vérifié individuellement, le nombre de fautes détectables dans une phrase n’est pas limité.


B. Le vert pour les erreurs de grammaire


Le logiciel dispose d’une base de connaissance et d’un moteur d’inférence lui permettant de suspecter en vert, des fautes de grammaire (y compris de conjugaison et de style, etc.). Il s’agit d’un système expert qui est capable de justifier la raison qui lui fait suspecter la faute.

Détection d'erreur de grammaire Presque toutes les erreurs grammaticales élémentaires sont correctement soulignées par les récentes versions de Microsoft® Word™, à condition qu’il n’en ait pas beaucoup dans la phrase. En tant qu’embryon d’intelligence artificielle, le système expert s’améliore de plus en plus avec les nouvelles versions du logiciel. Les occurrences de faux positifs (fausses alertes) se réduisent de plus en plus.


Elyth® Acropole™

C. Le bleu pour les fautes de sens.


Ces fautes sémantiques sont détectées par la « vérification orthographique contextuelle ». Le moteur de Word™ détecte les erreurs de sens en recourant notamment aux faux amis dans le contexte.

Quand au lieu de quant

Ici également, une base de connaissance est consultée par le moteur d’inférence pour suggérer l’erreur sémantique. La suggestion est très souvent pertinente, à condition de ne pas faire de phrase aux tournures alambiquées !


II. La correction automatique


Microsoft® Word™ corrige la plupart des fautes courantes lors de la frappe. Il permet d’obtenir certains caractères qui ne sont pas nécessairement imprimés sur le clavier. Une fonction très intéressante, mais méconnue, est le développement de sigles et acronymes.



A. La correction automatique des fautes de frappes


Une base de connaissance est livrée par défaut. Cette base est obtenue en surveillant les fautes courantes chez la plupart des opérateurs. Les inversions de lettre comme « dnas » au lieu de « dans » et « dnot » au lieu de « dont » sont courantes.



Dnas -> Dans

B. La correction automatique pour certains caractères spéciaux


Les lettres qui ne figurent pas sur le clavier peuvent s’obtenir par des combinaisons de touche.

Obtention de caractères spéciaux
Il devient alors facile d’écrire ELYTH® INSTITUTE™ si on ne peut pas utiliser les combinaisons de touche du clavier AltGr avec la lettre R ou T pour obtenir les symboles ® et ™.



C. La correction automatique pour développer un sigle


Le meilleur pour la fin ! La correction automatique peut être utilisée avantageusement pour développer un sigle. Si on est dans la nécessité d’écrire souvent une phrase longue, un leitmotiv, la dénomination d’une entité, on peut définir son propre couple (code : valeur). Exemple : (FASEG : Faculté des Sciences Economiques et de Gestion).

FASEG : Faculté des Sciences Economiques et de Gestion.

Lorsque la substitution n’est pas désirée, parce que l’on veut vraiment avoir le sigle ou l’acronyme, on peut immédiatement annuler la conversion automatique avec la combinaison de touche CTRL+Z. Dans les contextes où la substitution est sensible à la casse (case sensitive substitution), il suffit de définir et d’écrire le sigle à convertir en minuscule (faseg) ; l’écriture en majuscule (FASEG) n’est alors pas convertie. Quelle que soit l’interprétation de la casse, on peut précéder l’acronyme d’une lettre spéciale, par exemple la lettre _, afin de distinguer celui à convertir (_FASEG ou _faseg), de celui à ne pas convertir (FASEG). Idem de FASEGx, mais attention : FASEG_ est toujours développé !



Elyth® Manpower

Toutes les fonctions de la correction automatique décrites dans cet article sont en principe disponibles dans tout Microsoft® Office™. Par ailleurs, la plupart des Environnements de Développement Intégré (IDE : Integrated Development Environment) offrent cette même possibilité de créer des acronymes de substitution pour accélérer la frappe des commandes lors de l’utilisation en mode interactif ou de la programmation (FTQ : Faire Tant Que). Le défi pour l’homme est alors de se souvenir au bon moment, des mots de ce nouveau langage qu’il vient de créer !



Source


Cet article est issu du cours de « Logiciel de traitement de texte : Microsoft® Word™» du même auteur aux éditions Elyth Academic Publishing™.



Athena Elyth® Microfinance™

A propos de l’auteur


Magloire LANHA, Professeur Agrégé des Universités

    

Magloire LANHA est Professeur Agrégé des Facultés d’Economie et de Gestion.
Il est auteur de nombreux Articles, Manuels, Logiciels et Formations en ligne sur le site d’Elyth® : www.elyth.net.
Vous pouvez lui écrire à l'adresse : maglanha@elyth.net



Banner Elyth® Products™

© ELYTH® INSTITUTE™ - PUBLIE : 6 OCTOBRE 2017 - MIS A JOUR : 6 OCTOBRE 2017.



  Télécharger 95




Premier Précédent 06-10-2017 Suivant Dernier Liste
Facebook Twitter Linkedin Google+ Youtube Instagram Pinterest Elyth
Copyright © 2013 - 2017 ELYTH® INSTITUTE™. Tout droits réservés.      Mentions légales